Les emplois directs et indirects liés à l’élevage français

La mesure des emplois dans un secteur d’activité est un indicateur clef, en particulier dans la situation économique actuelle. Pourtant, concernant l’élevage et les activités qui lui sont liées, tant l’abondance de chiffres contradictoires dans certains cas que leur absence dans d’autres montraient la nécessité de mettre en œuvre des
moyens nouveaux pour obtenir des résultats fiables et précis. L’étude menée par le GIS Élevages Demain a abouti à la quantification des emplois liés aux élevages français, directs (dans les élevages) et indirects (autres activités).
L’analyse des emplois des exploitations agricoles a permis de distinguer la part de la main-d’œuvre et de calculer le nombre des équivalents temps plein employés dans chaque type d’atelier : bovin viande, bovin lait, ovin viande, ovin lait, caprin, porcin, volaille…
Par ailleurs, par la mise au point d’une méthode basée sur l’évaluation du niveau de dépendance vis-à-vis de l’élevage des différents acteurs économiques concernés, le périmètre des emplois indirects a pu être délimité de manière précise. Alimentation animale, santé, génétique, bâtiment, industries agroalimentaires… 135 types
d’acteurs dépendants de l’élevage ont ainsi été identifiés dans ces secteurs. Pour chacun d’entre eux, le nombre d’emplois liés à l’élevage a été estimé sur la base de sources statistiques, d’enquêtes professionnelles et/ou d’évaluation à dire d’expert. Les emplois concernés ont été classés selon leur niveau de dépendance à l’élevage.
Le type d’élevage auquel sont rattachés les emplois indirects a également été distingué.

Lire la suite