Faut-il abandonner toute publication de statistiques sur les revenus agricoles ?

Ce thème sera introduit par Maurice DESRIERS, association Terre de Liens, ancien secrétaire de la Commission des comptes de l’agriculture avec la participation de Lucien BOURGEOIS membre de cette commission des comptes

Le 13 décembre 2016, la Commission des comptes de l’agriculture a rendus publics les chiffres prévisionnels de l’évolution du revenu agricole pour 2016. Selon l’INSEE, organisme responsable du chiffre, la baisse de revenu aurait été de 10,9 %. Le communiqué de presse du ministère de l’agriculture fait état de deux chiffres possibles : – 11,6 % ou -15,9 %. La presse dans son ensemble, comme l’APCA, annonce une baisse de 26 %. La Confédération Paysanne parle de – 15 % quand la FNSEA fait état d’une perte de 5 milliards d’euros, sans autre précision. De plus, seules des moyennes nationales sont rendues publiques sans éclairage par secteur de production, ce qui limite encore l’intérêt de ces chiffres.

Et les révisions des chiffres de 2015 n’aident pas à la compréhension des évolutions possibles sur deux ans !
Alors que la Commission des comptes de l’agriculture de la Nation (CCAN), créée en 1964, avait pour fonction d’éclairer le débat public sur le sujet complexe du revenu agricole et d’aider implicitement au pilotage de la politique agricole, on peut se demander si ce rôle est toujours d’actualité.
La CCAN serait-elle devenue une instance de diffusion de données statistiques sur les comptes de l’agriculture laissant à chacun la possibilité de les utiliser selon ses propres critères de communication ? Ou devons-nous voir dans cette évolution, la disparition d’un besoin d’informations consensuelles pour appuyer des mesures de politique agricole, qui traduirait elle-même une impuissance de cette politique à agir efficacement sur les revenus, compte tenu de la disparition des moyens de régulation ?
Pourtant, les outils existants ont considérablement évolué ces dernières années et peuvent être exploités de manière à retracer la diversité des situations des exploitations. Un rapprochement entre les données officielles comme le RICA et celles des centres de gestion ou de différents réseaux, pourraient notamment permettre d’approfondir les analyses. Mais cela ne se fera pas sans que les différents utilisateurs expriment leurs besoins au-delà des aspects de communication à court terme qui varient forcément selon la conjoncture et selon les structures.
A bientôt
Le collectif d’animation :

Joseph Racapé, Jean-Claude Guesdon, Simon Coutand

Le diaporama de Maurice Desriers présenté en séance : 

Télécharger “Faut-il supprimer toute publication sur les revenus agricoles ?” Revenus-agricoles-MARS-17-janvier-2017.pdf – Téléchargé 39 fois – 387 KB

Autres documents :

Télécharger “COMMUNIQUE DE PRESSE – La Commission des comptes de l’agriculture de la nation examine les prévisions de revenus pour 2016 et rend publics les résultats 2015 des exploitations” 161213_cp_commission_comptes_agriculture.pdf – Téléchargé 26 fois – 69 KB

Télécharger “INSEE Première : Les comptes prévisionnels de l’agriculture pour 2016 , Chute de la production” IP-revenus-2016-prév-Insee.pdf – Téléchargé 32 fois – 747 KB

Télécharger “Les revenus agricoles : Pilotage sans visibilité Article paru dans la Revue « Paysans » Juillet-Août 2016” Les-revenus-agricoles-V3.doc – Téléchargé 33 fois – 46 KB

Télécharger “Agreste : Résultats économiques des exploitations en 2015 Des résultats globalement stables mais différenciés selon les productions” primeur342-RICA-2015.pdf – Téléchargé 61 fois – 1 MB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *