Quelle place pour l’agriculture bio en France : Segment de marché ? Ou alternative à l’agriculture conventionnelle ?

Pour animer cette séance de notre programme 2016/2017 sur les modèles de production face aux défis (économiques, sociétaux, environnementaux) nous avons sollicité deux intervenants pour approfondir le sujet de la production biologique.

  • Jean PLUVINAGE (Ancien chercheur en économie à l’INRA) qui a coordonné un numéro de la revue POUR « Le bio à la croisée des chemins » N° 227de février 2016 regroupant de nombreuses contributions de chercheurs et d’acteurs.
  • Jérôme PAVIE (ingénieur à l’Institut de l’élevage) coordonateur des travaux de l’institut en élevage bio.

Dans le contexte de crise agricole actuelle le bio est souvent présenté (notamment dans les média) comme la solution alternative porteuse de tous les avantages (santé, environnement, emploi etc…) Cette position fait débat et certains considèrent plutôt la production bio comme un segment de marché qui a de belles perspectives mais aussi des limites dans de nombreux domaines.

Jean Pluvinage à partir des contributions sollicitées pour la revue « Pour » s’efforcera de faire le point sur les vrais et faux débats, notamment :

  • Sur le plan des performances et de l’efficacité techniques des systèmes bio qui est très variable selon les filières compte tenu des verrous à surmonter relativement au conventionnel. Ce qui a des conséquences en termes de couts de production et de prix et donc dépend du « consentement à payer » des consommateurs.
  • Sur le plan de la consommation et des marchés,  quid des  prix face à l’évolution des revenus,  des comportements alimentaires et des encouragements des politiques publiques (obligations pour les collectivités) ?
  • Sur le plan des organisations de la bio, quels sont les débats face à ces perspectives de développement ?

Jérôme Pavie illustrera et approfondira ces enjeux sur les filières animales par :

  • Un bref rappel historique du développement du bio dans ces filières : il est jalonné de réussites mais aussi de crises avec des spécificités lait ou viande. La situation actuelle et les perspectives.
  • Les questions liées aux couts de production aux prix et aux aides, quid de l’émergence de systèmes bio plus productifs.
  • Les motivations à la conversion des producteurs : place des performances économiques en terme de revenu /conventionnel, rôles des filières (industries, commerces). Rôle des aides publiques.

Télécharger “Filières « ruminants » et agriculture biologique” Intervention-J-Pavie-MARS-15112016.pdf – Téléchargé 36 fois – 2 MB

Télécharger “L’Agriculture Biologique à la croisée des chemins” Agriculture-biologique-en-Franc-e-à-la-croisée-des-chemins.pdf – Téléchargé 44 fois – 21 MB

Télécharger “Le passage à l’AB, révolution ou adaptation du modèle de l’exploitation agricole française?” POUR227_Pluvinage_revu-19-oct-pour-relecture-finale.docx – Téléchargé 33 fois – 46 KB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *