Atouts et faiblesses du (des) modèle de production français pour affronter un marché laitier dérégulé

Nos travaux 2015/2016 ont essentiellement été consacrés à l’analyse des causes de la crise du marché laitiers et du jeu des acteurs (UE professionnels gouvernement  et entreprises de la filière) ainsi qu’a la nécessité de rétablir des politiques de régulation. 

Nous avions convenu lors de notre dernière rencontre de nous intéresser lors des prochaines séances aux conséquences du nouveau contexte sur la dynamiques d’évolution des modèles de production tant du point de vue des producteurs que de la société et sur les politiques qui pourraient encourager les modèles les plus vertueux économiquement et socialement . 

En effet parmi les réponses à apporter au niveau des systèmes de production des avis très divergents  ont été émis. Certains prétextant d’un retard du modèle français et d’une impréparation en vue la sortie des quotas, proposent d’accélérer la concentration en cours au niveau des élevages pour regagner une compétitivité soit disant perdue. D’autres au contraire agitant le risque  d’un basculement dans un élevage « industriel » porteur à terme de maux encore plus profonds pour l’emploi, l’occupation des territoires, l’environnement ou la santé préconisent une rupture radicale et la promotion d’alternatives  multiples (bio, circuits courts …). 

Pour aborder ce débat il nous a semblé souhaitable de démarrer par un bon état des lieux.  Nous avons demandé à :

Christophe Perrot Agro économiste à l’Institut de l’élevage (Idele) : 

  • De faire le point sur  modèle laitier français  qu’il caractérise comme «multimodal» plutôt que dual du fait qu’il reste très diversifié du point vue des systèmes d’exploitation  et de leurs insertions dans les filières.
  • et d’analyser les atouts et faiblesse de ce modèle dans le nouveau contexte, notamment face aux principaux pays producteur européens dont les stratégies nationales  apparaissent de plus en plus divergentes au sein de l’UE. 

Nous présenterons ensuite les pistes d’approfondissement proposées par le bureau de mars pour les prochaines réunions.  

Ci-joint également des liens vers des communications en rapport avec le thème de la réunion :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *