Face aux crises laitières , volume ou qualité?

S’il y un point sur lequel tout le monde semble d’accord, toutes tendances syndicales et politiques confondues, c’est bien que l’offre laitière européenne et mondiale dépasse largement le marché solvable depuis près de deux ans. Cela se traduit par des stocks importants et une chute des prix, plus ou moins forte selon les pays mais générale, depuis l’au- tomne 2014. Malgré çà, les éleveurs européens ont produit nettement plus de lait en 2015 qu’en 2014, qui fut pourtant une année record en volume et en prix. Pourquoi nos responsables politiques et syndicaux n’arrêtent ils pas cette course folle ? Face à la vague géante que nous alimentons et qui va submerger des milliers de producteurs, sommes nous myopes…ou cyniques ? Il n’est pourtant pas bien difficile de se faire une idée de l’importance de ces surplus par rapport à l’évolution du marché mondial. Puis de décider des mesures à prendre avant qu’il ne soit trop tard. Mais la limitation des volumes n’est vraiment pertinente à moyen terme que si elle se traduit par une meilleure valorisation du lait.

Télécharger “Face aux crises laitières” – Téléchargé une fois –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *