Stratégie européenne de travail pour le marché du lait et des produits laitiers

Un non papier du ministère transmis Bruxelles :

La production laitière, présente dans tous les États membres de l’Union européenne, est un secteur essentiel de l’agriculture, de par son importance économique, sociale et territoriale.

Les bonnes perspectives à long terme avec une hausse de la demande mondiale offrent des opportunités pour le secteur. Néanmoins les défis auxquels ce secteur devra répondre dans les prochaines années restent nombreux.

En effet, comme la crise de 2009 l’a montré, la libéralisation des marchés et la dépendance aux marchés internationaux se sont accompagnées, au cours de la période récente, d’un accroissement de l’instabilité des marchés et d’une plus grande volatilité des prix. Cet accroissement de la volatilité peut déboucher sur des crises conjoncturelles sévères, pouvant mettre en péril la production dans les zones les plus fragiles et le développement pérenne des entreprises.

Le contexte actuel lié à l’embargo russe augmente les incertitudes à court terme sur les marchés. Les prix européens des produits laitiers ont déjà connu une baisse significative depuis l’annonce de cet embargo et les perspectives pour le début de l’année 2015 méritent la plus grande vigilance.

La PAC contient plusieurs outils pour accompagner ce secteur, qu’il semble nécessaire de compléter…

Télécharger “Mémorandum sur les mesures européennes à mettre en œuvre pour faire face aux crises agricoles des secteurs laitier et porcin” Le-Foll-Non-papier-sur-les-mesures-europege-nnes-aĢ-mettre-en-uvre-pour-faire-fa....doc – Téléchargé 42 fois – 44 KB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *